On a testé : Assassin’s Creed

« This is Sparta ! »
Il vient de débarquer. Assassin’s Creed Odyssey, le nouveau volet de la franchise est disponible depuis quelques jours. Nous n’avons pas résisté à l’envie de le tester. Et cette fois si, direction la Grèce Antique.

Edité par Ubisoft, le dernier volet du la saga à succès Assassin’s Creed est disponible sur PC, X-Box et PS4. Il nous plonge en plein cœur de la guerre du Péloponnèse. 

Assassin’s Creed Odyssey est une suite indirecte à Origin, le précédent opus. Mais l’histoire se déroule 382 ans avant celle de Bayek relatée dans Origins.

Odyssey : les grandes lignes

Parmi les nouveautés, le jeu est beaucoup plus axé rpg que les précédents. On peut choisir d’y incarner un homme ou une femme : Alexios ou Kassandra. Chaque personnage à sa propre histoire. Le joueur joue un mercenaire et pourra se battre pour Athènes et la Ligue de Délos ou la Ligue du Péloponnèse dirigée par Sparte. On note également le retour des combats navals et des confréries.

Let's plays Assassin's Creed Odyssey avec Kassandra
Nous avons testé Assassin’s Creed avec Kassandra.

De manière générale, le jeu est réussi. Les environnements sont variés, vivants. Qu’on soit sur Terre, sur Mer, ou sous l’eau même, il y a toujours de la vie aux alentours, du mouvement. Ça peut être des chasseurs partant chercher des peaux, des animaux sauvages, bancs de poissons, requins… Les villes également sont toujours en mouvement. Les PNJ même ont un agenda. Repassez à un même point en milieu de journée ou en pleine nuit, les PNJ ne seront pas au même endroit, à faire les même choses. Rien que ça donne une sensation de vie énorme et aide beaucoup à l’immersion.

Odyssey : le gameplay

Question graphique, le jeu est beau, la météo très réussie. Niveau gameplay, la prise en main se fait assez rapidement. Les possibilités restent nombreuses. Que l’on veuille jouer bourrin au corps à corps, en finesse à distance, ou tout dans la discrétion, le personnage peut être spécialisé à notre guise via les points de compétences.

le système de compétence d'Assassin's Creed Odyssey

Ajoute à ça un panel d’armes assez grand, des statistiques divisées en 3 points (Chasseur pour l’arc et la distance, Assassin pour tout ce qui concerne le furtif et Guerrier pour le corps à corps) complété par des gravures qui permettent d’ajouter divers bonus (Plus de santé, de résistance, augmentation de dégâts d’un type…) on peut vraiment se faire un personnage comme on le souhaite dans ce Assassin’s Creed Odyssey.

La narration est prenante. C’est un un grand plaisir que de retrouver des choix dans les dialogues, qui auront des conséquences sur le jeu. Et bien souvent, elles sont sur le long terme, l’environnement prenant compte ce que l’on fait.

La carte est grande, on y trouve des tonnes de choses à explorer, et à découvrir. Le tout est divisé par niveaux, forçant ainsi à explorer peu à peu plutôt que de pouvoir aller ou on veut directement.

Ce qu’on retient d’Odyssey

On aime :

  • Gameplay efficace, varié
  • Environnements 
  • Graphismes
  • Ambiance
  • Contenu disponible

On aime moins :

  • Quelques bugs de collision, notament avec le cheval.
  • Une IA parfois un peu aux fraises lorsqu’on joue plutôt sur l’assassinat. (Passer derrière un mur et se jeter dans un buisson est souvent suffisant pour qu’ils soient incapables de nous retrouver s’ils nous cherchent)
  • Un déséquilibre assez palpable entre les diverses « classes ». Un archétype Assassin / Chasseur semble plus efficace qu’un Corps à Corps. (Possibilité d’éliminer beaucoup d’ennemis très vite, mais le corps à corps est à éviter sous peine de vite pouvoir se faire surpasser)

Si vous voulez en voir plus, l’intégralité du let’s play est ici.

Et n’oublie pas de passer par My Merry Birthday pour récolter tes Merrys et profiter de l’effet « giftback » en allant acheter Assassin’s Creed ou tout autre jeu. Le dernier Call of Duty par exemple ?