La fin de la fourrure chez Jean-Paul Gaultier

Il y a quelques semaines, sur un plateau de Canal+, le créateur Jean-Paul Gaultier a annoncé qu’il cesserait d’utiliser la fourrure animale dans ses créations. Une initiative saluée par les ONG. On qu’on aime beaucoup aussi chez Merry Academy. Preuve qu’on peut consommer différemment, de manière plus éthique. D’autant que cette décision s’inscrit dans un mouvement de fond des marques.

Interrogé par la journaliste Isabelle Ithurburu qui lui demandait si il utilisait du cuir et des fourrures naturels, Jean-Paul Gaulthier a répondu qu’il allait remédier à ça. Ajoutant que : « La fourrure est plus sensuelle que la fausse fourrure, mais on peut trouver d’autres moyens de se réchauffer. Cela permet d’aller vers une partie créative qui ne nuira pas ».

Une décision saluée par les associations

Les défenseurs des animaux ont salué cette annonce, d’autant que « C’est un signal fort, Jean-Paul Gaultier est connu internationalement », a déclaré à l’AFP Marion Giroud, porte-parole de la Confédération nationale Défense de l’animal.

De son côté, dans un communiqué, l’association Peta a immédiatement réagi à cette « excellente nouvelle ». Pour elle, « la fourrure animale est sur la fin et les créateurs qui ne s’en rendent pas compte n’ont plus qu’à ranger leurs machines à coudre pour de bon ».

Gaulthier n’est pas le premier a avoir renoncé aux fourrures et peaux animales. Ces derniers mois, de nombreux créateurs ont rejoint ce mouvement, à l’image de Stella McCartney, qui choisit des peaux synthétiques,avec une approche végane dans sa création.

Coup de pub ?

Cette tendance s’inscrit dans une volonté des consommateurs qui s’interrogent de plus en plus sur les origines de leurs vêtements et qui achètent de plus en plus éthique. Et bien évidemment, on ne peut que saluer ces créateurs et marques qui font l’effort de renoncer à ces fourrures et ces peaux.

Si des grands noms s’y mettent, ça ne peut que sensibiliser les autres. Mais les marques qui laissent tomber la fourrure ne sont pas forcément les plus représentatives. Par exemple, la firme Coach a annoncé l’abandon de la fourrure cette année. Mais celle-ci ne représente que 1% des activités de la marque comme l’a rappelé son pdg dans la presse.

On peut donc se demander où se situe la décision éthique et le coup de com’. En tout cas, si tu veux consommer responsable et connaitre les marques qui ont abandonné la fourrure : https://www.mode-sans-fourrure.com/