Giftback Vs cashback : tes achats récompensés

Giftback vs cashback : des achats qui rapportent

Qui n’a jamais rêvé de gagner des cadeaux (ou de l’argent) grâce à ses achats. Pas avec des jeux concours ou autre. Juste… en faisant ses achats normalement ? Aujourd’hui, c’est possible. Décryptage.

Dans les années 70, aux Etats-Unis, les porteurs de certaines cartes bancaires de paiement ont vu arriver le cashback. Un système leur permettant de récupérer un pourcentage de l’ensemble des sommes réglées au cours de l’année. Le concept évolue dans les années 90, sur internet, encore une fois, surtout sur le territoire US, à travers des sites d’achats en ligne. Il fait son arrivée en France en 2010, touchant uniquement le commerce électronique.

Et le giftback dans tout ça ?

En 2013, deux normands ont une idée géniale ! En ayant marre de recevoir dans leur boite mail des promos, de gagner seulement quelques euros avec le cashback, ils décident de monter l’entreprise mymerrybirthday.com. L’idée : convertir ces euros en cadeaux. Comment ? A travers une plateforme de e-commerce qui met en relation les internautes et les commerçants. Mais cette fois, pas de cash à la fin du mois, mais des beaux cadeaux le jour de son anniversaire. Le giftback est né.

Giftback ? Qu’est-ce que c’est ?

Cousin éloigné du cashback, le giftback se différencie en récompensant la fidélité des acheteurs à travers des cadeaux : le « retour en cadeaux » Ce concept a commencé à voir le jour en France en 2013 et se développe progressivement. Le site mymerrybirthday.com a été le premier a initier ce concept. « Ouais, nan, mais ok. Je connais. Mon resto préféré m’offre toujours un stylo à la fin du repas, et ma femme, dans sa parfumerie, ils lui donne toujours des échantillons en cadeau ». Il est vrai que récompenser la fidélité de ses clients avec des goodies n’est pas nouveau, mais là, on parle de véritables cadeaux.
Gagne des cadeaux avec le giftback

Comment ça marche ?

« Ok, t’es gentil Romaric, mais ces entreprises, elles font pas ça par pure bonté. Elles doivent gagner leur vie. Elle est où l’arnaque ?! ». Mhhh… Remarque pertinente, merci d’avoir posé la question. Il faut savoir que lorsque vous vous connectez à l’une de ces plateforme pour ensuite faire vos achats en ligne… le site mymerrybirthday.com est considéré comme un « facilitateur d’affaires » et touche une commission sur vos achats. Cette commission récupérée par notre site se transforme ensuite en cadeau qui vous est offert. Après tout… c’est grâce à vous si tous ces sites fonctionnent. Et quels que soient le(s) site(s) où vous consommez, vous cumulez les points sur votre compte et vous les transformez un jour en cadeaux.

« Concrètement, j’y gagne quoi ? »

Selon les derniers chiffres de la FEVAD (fédération du e-commerce et de la vente à distance) 37,5 millions de Français font des achats sur internet. Soit 85% des internautes. Un site comme Amazon compte en moyenne 4 millions de visiteurs… par jour ! On achète tous à un moment ou à un autre sur le web. (Presque tous, d’accord. Certains résistent encore et toujours à internet). Alors pourquoi seuls les commerçants en profiteraient ? Après tout, si tes courses hebdomadaires chez Carrefour Market ou si tes dépenses mensuelles en fringues te paient un voyage au Seychelles, on va pas se priver. Si ? Et à ceux qui répondent : « non, mais moi je ne fais pas tant d’achats en ligne que ça… ». Je pose la question : « en êtes vous sûrs ? » ?! Faites bien le compte : billets d’avions, place de spectacle, course au drive, cadeaux de Noël, hifi, ventes privées… Alors… ! Convaincus ?

En tout cas, c’est ça l’effet « giftback ».

Giftback, cashback… tu as déjà testé ? Livre nous ton expérience !