Fortnite responsable des divorces ?

Le jeu Fortnite déchaine vraiment les passions ! Selon un site britannique spécialisé dans les demandes de divorces, il serait responsable de plusieurs demandes de séparations depuis le 1er janvier 2018.

C’est en tout cas ce que révèle Divorce Online dans un communiqué de presse. Selon le site, Fortnite serait cité dans 200 dossiers par l’un des époux, soit 5% des demandes reçues par la plateforme.

Ces chiffres sont à prendre avec précaution. Ils ne concernent en effet que les statistiques du site, et non pas celles du royaume uni en entier. Divorce Online a dû traiter 4 665 formulaires de demande de divorce. En comparaison, 106 959 divorces ont été prononcé dans le pays en 2016.

Les jeux vidéo, motif de divorce

Si cette étude porte sur un échantillon non représentatif, elle met tout de même en lumière le jeu vidéo qui peut parfois s’immiscer dans la vie de couple. Si, si, je confirme. J’ai des exemples. Mais chuuut ! je ne balancerais pas. Cela dit, j’ai vu aussi l’inverse. Des joueurs et joueuses obligée d’abandonner une partie en cours parce que Monsieur ou Madame veut un gros calin.

Divorce Online avait déjà fait parler de lui en 2011, en indiquant que quelques 200 femmes avaient remplies des demandes de divorce à cause de l’addiction de leur mari à World of Warcraft.

Des chiffres qui ne font pas honneur aux jeux vidéo, d’autant qu’en juin dernier, l’OMS a classé l’addiction aux jeux vidéo comme une maladie, au même titre que l’alcool, de la drogue ou de la pornographie.

Le phénomène Fortnite

Au-delà de l’addiction potentielle, on note autour de ce jeu un véritable engouement. Aux Etats-Unis, des parents n’hésitent pas à payer des « profs » pour entrainer leur enfant à devenir meilleurs. Au même titre que les cours de soutien scolaire, des plateformes ont en effet vu le jour pour donner des leçons de gaming. Et des parents n’hésitent donc pas à payer des cours de Fortnite, espérant voir leur enfant plus tard briller en société ou décrocher des bourses d’étude grâce à leur talent sur ce jeu.

Dans un autre genre, une agence de pub à la recherche de stagiaire n’a pas hésité à faire passer des entretiens… sur le jeu, en pleine partie. Un entretien d’embauche original. Mais qui a le mérite d’une part d’aller chercher les collaborateurs où ils se trouvent. Et d’autre part, tester les candidats à devoir se concentrer sur leur game et en même temps sur leur entretien.

Alors oui, il faut bien le reconnaître. Aujourd’hui, Fortnite, comme d’autres jeux à leurs époques, est devenu un phénomène incontournable. Alors s’il peut entraîner quelques disputes de couples, il peut aussi apporter de bonnes choses. Le tout reste d’en profiter avec modération.

Et toi ? t’es Fortnite addict ?