A 16 ans, il se lance à l’assaut du luxe

Philéo lance sa marque de basket de luxe

Qui a dit que les jeunes ne voulaient pas travailler ? Philéo est âgé de 16 ans. Il vient de créer sa deuxième entreprise, et il se prépare à lancer une collection de baskets de luxe. Rencontre avec ce jeune créateur décomplexé.

« Ha les jeunes ! Vous savez plus ce que c’est de bosser ! A mon époque à 12 on travaillait déjà. Aujourd’hui vous restez à rien faire derrière vos écrans ». Oui. parfois, me reviennent en tête des discussions avec mes parents ou mes grands-parents… Et oui, c’est vrai. Les temps ont changé. On passe notre temps à jouer sur Fortnite, à instagramer, tweeter, facebooker et discuter avec des amis virtuels…

Cependant… on peut aller chercher les kills, raconter sa vie en live sur IGTV, envoyer son dernier snap à la copine et en même temps, avoir des projets et vouloir entreprendre. Et là, j’ai même envie de répondre : « Mamie ? Est-ce qu’à 12 ans tu étais prête à créer ta propre entreprise ? ». Philéo en tout cas : oui.

De la trottinette à la mode

Fan de trottinette freestyle, ne trouvant pas les pièces dont il avait besoin. Il a créé sa boite pour les fabriquer. Logique, non ? Quelques années plus tard, il se passionne pour les baskets et il récidive. Une nouvelle boite et il se lance sur le marché du luxe.

C’est par passion qu’il crée ses entreprises

Alors non, il n’est évidemment pas tout seul pour réaliser ce projet. Il a reçu un accompagnement et à 16 ans, il vient donc d’intégrer la toute nouvelle Paris School of Luxury. Dans un cursus qui va lui permettre de mener à bien son projet.

Parce que oui ! Ce ne sont pas de simples sneakers que Philéo veut fabriquer, mais bel et bien des produits de luxe. La basket peut être un produit unique, un produit de luxe.

La basket : un produit de luxe ?

« Il y a une vague de jeunes entrepreneurs de moins de 18 ans qui va arriver sous peu »

Alors si ma grand-mère allait à l’usine à 12 ans… oui, les habitudes ont changé. Mais ces jeunes osent de plus en plus. Ça peut surprendre, déstabiliser. Ancrés dans certaines traditions, on oublie de les prendre au sérieux. Parce que franchement : qui miserait sur un gamin de 12 ou 16 ans qui veut se lancer ? C’est vrai ça. Ils n’y connaissent rien !

Et pourtant, il sont de plus en plus nombreux à tenter leur chance.

« il faut se lancer et faire ce qu’on aime »

Et il a eu raison de s’accrocher. Les première paires de basket Philéo vont être officiellement présentés en février. Et elles commenceront à être commercialisées à l’automne 2019.

Et toi alors ? Tu as aussi des projets ? Tu es prêt à te lancer ?

M6 et Le Monde entre autre s’intéressent à lui et croient en son projet. Et toi ?

A lire aussi  : l’analyse de Philéo sur la Fashion Week Paris.